02/01/2011

Le réveillon de nouvel an en fanfare

Bonjour à tous, il faut que je vous raconte notre premier réveillon de nouvel an à la russe.

Nous nous sommes mis en route vers 20h30 afin d’être la vers 21h30, Guillaume avait appris le matin même que le restaurant n’ouvrirait ses portes qu’à 22h00 pour la soirée à thème « Chicago dans les années 30 » ; c’est tard pour nous belge qui avons l’habitude de commencer les soirées vers 20h00. Mais comme Gui avait des trucs de dernières minutes à faire, nous nous sommes mis en route plus tôt. Mon petit Noé commençait un petit rhume, il avait eu le matin un peu de température mais paraissait en forme pour nous accompagner ; nous nous sommes rendus à ce réveillon avec nos trois loulous.

Guillaume m’avait dit que c’était une soirée costumée mais seule le personnel du restaurant étaient déguisés, je n’ai pas mis mes accessoires afin de ne pas avoir l’air trop débile. La nouvelle responsable du restaurant avait prévu un costume pour Gui qui, tenez-vous bien, est arrivé à 21h50. Malheureusement son costume était trop petit et il ressemblait plus un homme de cirque qu’à un gangster ; il a donc gardé le costume noir qu’il avait quand nous sommes arrivés. L’organisation et les russes ça fait deux, il faut quand même que je vous explique que à 21h45, ils se sont rendu compte qu’il avait oublié de commander le gâteau de nouvel an et qu’ 21h30 toutes les tables n’étaient pas encore dressée.

Le restaurant Métropole proposait le menu suivant :

Banquet russe (22h00) : assortiment de plat à grignoter : salade olivier (1/2 mayonnaise et ½ petits poids, céleri, pomme de terre, œufs cuits durs, viande de bœuf, aneth), rôti de porc froid au poivre avec sauce pickles, blinis avec caviar de saumon et chantilly de Smetana, cornichon au vinaigre, assiette de crudité (gros cornichon, concombre), et pour terminer salade tomate, feta, concombre.

Entrée froide (23h30) : Gaufre de pomme de terre accompagnée de sa chantilly salée, son saumon fumé et caviar de saumon

Entrée chaude (24h30) : Tourte de volaille et choux verts

Trou normand (01h00) : Vodka glacée citronnée

Plat (01h30) : Magret de canard purée ou veau farci aux champignons et homard ou carré de saumon sauce au persil

Dessert (3h00) : gâteau Métropole

Ce menu était proposé à 5000 roubles pour la salle et 12000 roubles pour les VIP (même menu mais pas la même sélection d’alcool)

Il faut donc avoir un très grand appétit pour survivre à un banquet russe, il est aussi impossible de déposer encore quelques choses sur la table car elle emplie des plats cités dans banquet russe. Les horaires pour manger sont aussi compliquer surtout quand on est accompagné d’enfants.

Le nouvel n’a pas été une réussite pour moi car Guillaume a quasiment passé tout son temps à travailler, je suis donc resté beaucoup toute seule. Noé, nous a fait une montée de température, j’ai donc quitté la réception avant de pouvoir gouter le plat consistant, et pour terminer Noé a vomi dans le taxi lors du trajet de retour. J’étais crevée et j’ai passé une soirée nulle. Guillaume a du retourner travailler pour satisfaire les lubies de dernière minute des patrons, il est rentré 06h00.

Je vous laisse, à plus tard pour d’autre aventure à la russe !!!!

Bonne année à tous quand même, qu’elle soit remplie de bonnes choses !

13:28 Écrit par Les Denayer | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

He ben chahuté le nouvel an... Bonne année 2011 quand même à tous les 5! Gros bisous de nous 3.

Écrit par : Audrey et Christophe | 20/01/2011

Les commentaires sont fermés.