17/08/2010

Un weekend du 15 aout inoubliable !!!

Ce weekend (le 15 août 2010),  nous avions décidé d’aller au bord de la mer avec les enfants, Eric et Svetlana. Samedi soir, Svetlana, nous a envoyé un mail afin de mettre au point les détails de notre expédition ! Nous étions chargés d’acheter la vaisselle et de quoi faire un barbecue sur la plage.

Guillaume et Noé, samedi soir, se sont mis en route pour aller chercher notre matos au Réal (grand centre commercial) ; et ils nous ont ramené un joli sac à dos spéciale piquenique et un barbecue pour cuire les chachliks. Je suppose que vous ne connaissez pas les chachliks, se sont des morceaux de viande marinée qui se vendent dans des grands seaux en plastique qui sont à enfilés sur des pics à brochettes que l’ont fait cuire sur le barbecue.

Nous avions rendez-vous à la gare à 10h00. A 9h15, toute la famille était prête à démarrer, emballer d’aller à la mer, la poussette bien chargée de tout le matériel ! Nous avons donc pris le métro pour rejoindre Eric et Svetlana à la gare, ils nous avaient pris nos tickets.

Le train russe, déjà tout un poème, on avait l’impression de se retrouver dans une autre époque, imaginer, un vieux train vert avec des banquettes en bois et qui ne dépasse pas les 50 km/heure et bien s’était notre embarcation. Nous nous sommes donc assis dans ce train et nous avons pu profiter du paysage pendant une heure avant d’arriver à notre destination. Nous avons pu enfin découvrir, les célèbres datchas (maison de campagne russe) qui sont installées en périphérie de Saint Pétersbourg et le magnifique Golfe de Finlande.

Voici la fin du voyage, nous arrivons sur la plage, ce n’est pas vraiment comme la mer du Nord. Je vous fais le topo, plage de sable avec dunes, des arbres pour s’abriter, à part quelques petites tentes pour se restaurer s’est tout ce qu’il y a ; ce n’est pas trop bruyant il y a du monde mais chacun est dans son petit coin. Sur les plages russes, il n’y a pas de restriction, donc on peut camper, faire un barbecue, s’amuser, piqueniquer, etc. cette journée s’annonçait sans nuage et impeccable !

Nous choisissons notre petit coin, on installe notre nappe, notre barbecue ; on met nos maillots. Guillaume et Eric décide d’aller prés de la mer avec les enfants pendant que Sveta et moi préparons la « table ».

Guillaume et Eric revienne vers nous et à notre grande surprise à tous, ma chère Ninon avait disparu. C’est là que nous avons tous bien paniqué ; Ninon avait dit à Guillaume et Eric qu’elle revenait près de Sveta et moi, mais Gui n’a pas trop jeté un œil pour voir si elle prenait le bon chemin !

Pendant plus d’une heure, nous avons cherché sur toute la plage après Ninon, nous avons même été cherché un mégaphone afin prévenir les gens qui étaient sur la plage que nous cherchions une petite fille avec un maillot rouge ne parlant que français. Encore heureux que Sveta était avec nous, ou sinon je ne sais pas comment on aurait fait car il ne parle tous quasiment que le russe ! Après donc une heure, Guillaume l’a enfin retrouvé mais très loin de là où se trouvait, quel bonheur et quel soulagement !

Nous avons enfin pu respirer et relancer notre barbecue ! C’était absolument délicieux les chachliks. Néanmoins, le temps a tout doucement commencé à devenir assez orageux, à la fin de notre repas vers 16h00. Nous avons du replier toute nos affaires car il a commencé à y avoir du vent, de la pluie et des éclairs. Nous avons rhabillé et blotti les enfants dans la poussette avec une couverture ; nous étions tous trempé, plein de sable, et on avait froid ! Nous avons donc rejoint le quai afin de reprendre le train, il est clair que le quai était bondé nous avions tous eu la même idée.

Pour rentrer dans le train ça été l’horreur, on aurait dit un troupeau d’animaux sauvage voulant absolument se jeter dans le train. J’ai eu l’envie folle de cogner ses gens car ils ont faillit écraser mes loulous et moi ! Ce sont vraiment des sauvages ! Encore heureux que les hommes ont joué des coudes ou sinon on ne serait jamais rentré ! Le pire de tout s’est qu’il y avait assez de place pour tout le monde dans le train donc s’était vraiment stupide de pousser comme ça !

Nous sommes rentrés à l’appart, dégueulasse, fatiguer, mais nous avons quand même passé une chouette soirée avec Eric et Sveta a discuté, achevé les restes et reparlé de cette journée des plus folles !

En tout cas, je crois que l’on s’en souviendra longtemps de notre épopée à la mer !

11:23 Écrit par Les Denayer | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

où était-elle passée?
elle ne vous a pas retrouvés et a continué à marcher?

Écrit par : Marie | 17/08/2010

Elle a commencé à ramasser des pommes de pin sur le chemin du retour et s'est éloignée sans s'en rendre compte et elle s'est rendue compte qu'elle était perdue. Elle a pleuré et a cherché après nous et des personnes l'ont emmené dans la mauvaise direction pour chercher après nous !

Écrit par : Pascaline | 17/08/2010

Les commentaires sont fermés.